Amiens Rue Fafet - Concours

Amiens Rue Fafet – Concours

Situation ___ Amiens

Équipe    ___ Inside paysage et Lydie Majcherczyk

Année     ___ 2016

Objet       ___ Concours rue FAFET (projet non retenu)

panneaux final amiens fafet

Ce projet fait suite à la démolition de la barre d’habitation « Fafet » située dans les quartiers nord d’Amiens. Cet urbanisme des années 60 est remis en question aujourd’hui notamment au niveau des espaces publiques/privés qu’il a généré. Les quartiers Nord sont principalement constitués d’une alternance de maisons individuelles et des barres d’immeubles des années 60. Les zones pavillonnaires sont peu denses et très consommatrices d’espaces. L’état des lieux actuel montre clairement un déficit en termes de planification urbaine, d’espaces publics de qualité et de typologies différentes de logements.

Le projet développe les idées suivantes :
– S’inscrire dans un futur lointain et durable.
– Créer une gradation de la densité
– Créer une variété de typologies différentes.
– Implanter les entrées des logements ainsi que les accès aux ateliers, le long du boulevard afin que ce
dernier vive et ne devienne pas une frontière infranchissable.
– Créer une cohérence des espaces publics afin de proposer des cheminements continus au sein du quartier et qui seraient reliés également aux autres quartiers de la ville.

Espaces publics
Malgré la volonté d’avoir des espaces privatifs pour quasiment chaque logement, il est important de retrouver une diversité d’espaces publics qui sont traversés par les résidents du quartier. Ils
permettent de raccorder tous les nouveaux ensembles construits et créent une «cohésion de quartier». Le premier axe à considérer est l’axe perpendiculaire au boulevard. Celui-ci est structurant dans le quartier. Uniquement piéton ou cyclable il permet de relier le boulevard jusqu’à un équipement public situé au bout de cet axe en traversant le coeur d’îlot sans y avoir accès. Il dessert les habitations du premier îlot le long du boulevard et permet des pauses pour les piétons et des espaces de repos. Principalement minéral il s’accompagne d’un alignement d’arbres plus ou moins régulier. Cela contraste avec le boulevard de Roubaix très routier.

Derrière l’îlot, parallèle au boulevard se développe un cheminement piéton. Il est situé entre les habitats intermédiaires, ceux situés en arrière de l’îlot et ceux le long de la rue Fafet. Beaucoup plus calme, il permet à la fois d’avoir un chemin paisible au sein du quartier, de récupérer une partie des eaux de pluies et de desservir certains logements. Un dernier espace est transformé. Il s’agit de l’espace de jeu au début de la rue Fafet. Désormais enclos par des logements individuels, cet espace propose un cheminement traversant du Sud au Nord. A l’Est de celui-ci la prairie permet d’accueillir des espaces de jeu et de détente. De l’autre côté la prairie se transforme en une partie humide permettant de récupérer les eaux pluviales, d’avoir une végétation particulière au sein de ce quartier mais également de constituer une limite avec les habitations. Cet espace est séquencé par des haies afin de créer différents espaces d’intimité ou de jeu.
L’ensemble du quartier prend forme en suivant les caractéristiques du lieu. Ainsi les axes routiers, l’exposition, la topographie ont permis d’obtenir un ensemble urbain se mêlant à l’existant.